ACCUEIL

Artiste indépendante, c’est en tant qu’auteure, compositrice, interprète, guitariste et réalisatrice que Aude HENNEVILLE dessine son univers authentique et sensible.

Amoureuse de folk anglo-saxonne aussi bien que française, ses chansons sont résolument « Folk ». Ses textes sont ciselés dans sa langue de cœur, le français, y mêlant poésie et sens. Qualité d’écriture qui lui ouvre les portes des « Rencontres d’Astaffort » (présidées par Francis Cabrel) en 2005.
Elle nous emporte de sa voix chaude et profonde et les sonorités, omniprésentes, des guitares s’accordent tout en douceur. Sa voix et ses talents d’interprète, sur lesquels on s’est retourné en 2012 dans « The Voice », célèbre télé-crochet sur TF1, l’ont d’ailleurs conduite jusqu’à la finale grâce au soutien du public.

Après 1 EP et 2 albums : « Personne n’a dit » (2013) ; « A part ça tout va bien » (début 2015) ; « Passer l’hiver » (fin 2017) , de ses propres titres, qui lui ont permis d’assurer des premières parties d’artistes talentueux et de tournées à succès (Francis Cabrel, Michel Jonasz, Yves Duteil, STARS 80, Laurent Gerra et bien d’autres…) et des concerts en tête d’affiche aussi bien en France, qu’en Belgique et en Suisse. Scènes qui sont riches d’émotions sincères, du rire (souvent) aux larmes (parfois), partagées avec le public.

Aude HENNEVILLE revient forte de ses précédentes compositions, en cet Automne 2020, et affirme de nouveau son univers musical sensible, personnel et singulier dans son troisième album « Le parfum des souvenirs ». Elle utilise toute la gamme de couleurs de la folk pour ce bouquet de 11 nouvelles chansons originales tout en nuances. Riche des influences de talentueux auteurs français (F.Cabrel, M.Le Forestier ou bien A.Souchon), qui l’ont bercée et qu’elle écoute toujours à ce jour, elle revient avec une plume très affûtée et davantage encrée de poésie. Elle joue avec sa voix, au timbre unique et reconnaissable entre tous, pour nous enchanter de tonalités jusque-là inexplorées en «chant lead» comme dans les chœurs et nous offrir un très bel a cappella sur le dernier titre.
Hypersensible, romantique et empathique dans le cœur et dans l’âme de manière viscérale, Aude écrit ici sur différents thèmes avec une infinie délicatesse et ce, en les incarnant toujours. Elle ne se contente pas d’aborder l’enfance et ses souvenirs, l’amour, la perte de l’être aimé, le temps qui passe et l’écologie ; elle leur donne vie, des émotions, du relief presque du goût, pour un peu on sentirait le parfum des fleurs car elle nous dépeint des histoires particulières. Histoires souvent inspirées par la réalité à l’artiste et qui nous touchent par leur universalité. Elle nous conte également l’existence de « Marguerite » qui lui permet d’évoquer la prostitution, sujet qui lui tenait à cœur. Elle se paye les « Donneurs de leçons » qui sont omniprésents et l’agacent. Elle rend aussi hommage à Dan Fogelberg en signant une magnifique adaptation française de sa chanson « Wandering Shepherd », voyage apaisant « En terre sainte ».

Comme le bon vin qu’elle affectionne particulièrement, Aude Henneville se bonifie avec le temps et cet album est sans conteste un excellent cru. Si vous avez aimé les précédents, vous aimerez celui-ci sans nul doute. On peut s’en délecter dès aujourd’hui et pour longtemps. Un album authentique et sincère qui lui ressemble. Écoutez-le, il le mérite.

Bonne visite sur le site et beau voyage musical !

Un site officiel